Inecat

Médiation Sens du mouvement, Danse


CURSUS SENS DU MOUVEMENT

Corps en mouvement dans l’espace, espace(s) corporel(s), corporéité, « matière à soi », corps de l’autre, groupe en mouvement

Constituer ses ressources professionnelles dans le champ de la création par le sens du mouvement et la danse à travers plusieurs modules expérientiels complémentaires, afin de mettre en place des ateliers qui s’adaptent à des contextes et des populations divers (âge, culture, problématique…)
Développer son expérience et la connaissance de ses propres processus, par un travail dans la forme et la matière, dans le but d’accompagner dans ce médium.
Découvrir et intégrer les différentes modalités de rencontre avec la "matière corporelle" pour enrichir ses protocoles et mettre son expérience au service de l’autre (systèmes respiratoire, squelettique, nerveux…)
Se constituer un corps d’accompagnant réceptif et solide pour conduire une médiation dans et par le corps en mouvement.
Faire l’expérience du « contact » et en comprendre le sens pour mieux accompagner l’autre.

"DU CORPS MATIERE AU CORPS POETIQUE" 21H + intégration

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs dans des propositions qui explorent la mise en relation de création par le mouvement dansé. Ce dispositif met le corps en création à partir du contact avec des matières de différentes natures, pierres, terre, tronc d’arbre, branches, sable, rosiers, coton, plumes… Toucher, éprouver et apprivoiser les matières, ce qu’elles évoquent… Transposer ces sensations dans l’expérience du corps en mouvement pour aller vers la découverte de certaines qualités de mouvement qui seront propres à chacun…
Des temps de parole ponctuent les temps de création, l’accompagnement est individualisé. Les différentes phases de l’atelier apportent de multiples appuis de création à travers une scénographie issue d’autres arts que la danse.
Expérimenter un processus de création permettant la découverte des liens très riches existant pour chacun entre les "espaces du corps" et le corps dans l’espace (dedans-dehors).
Repérer les voies de passage entre le monde sensoriel et sa mise en forme dans le corps et l’espace
Favoriser l’émergence de ses propres processus poétiques pour accompagner l’émergence de ceux des autres.
ALVARO MORELL Diplôme d’état en danse contemporaine, Ecole Supérieure de danse de Barcelone, Professeur de danse au Centre National de la Danse, Danseur chorégraphe, DU art-thérapie de Paris V, danse-thérapeute auprès d’adolescents ayant des troubles des conduites alimentaires, cognitifs et adultes déficients intellectuels et moteurs

"OBJET THEÂTRE D’OBJET" 21H + intégration

Vous est-il arrivé jamais qu’un objet vous prenne par la main, vous attrape le regard ou la songerie, et vous entraîne dans la compagnie des choses ?
Travail avec une palette d’outils et de matières, un espace de jeu et d’expérience suscitant la curiosité et le plaisir d’imaginer, faisant appel à la présence – à soi, à l’espace et à l’autre –, à l’écoute, en accueillant ce qui vient. L’idée est d’aller à la découverte de son regard et de son geste. L’expérience de l’objet est aussi celle du corps, des affects, qui prend l’apparence d’une découverte : celle d’une nouvelle dramaturgie pour le sujet-acteur. Un objet choisi tel quel ou construit peut devenir une matière porteuse ou chargée d’un drame. Il passe ainsi d’un usage quotidien à une dimension poétique et entraine le corps dans son sillage. L’objet devient un partenaire.
– Explorer les dimensions polysémique et métaphorique de l’objet
– Faire l’expérience de la relation à l’objet (la rencontre avec un objet partenaire)
– Se laisser surprendre par l’objet comme machine à associations (une construction proche du rêve, montage, collage et « bricolage »)
– Mettre à jour la relation entre l’objet et l’apparition des images (la prise et le rythme, le geste qui anime)
– Croire les objets sur parole (la parole portée et le corps des mots)
– Prendre le détour l’air de rien, des mots par l’objet, de l’objet par le mot
– Faire connaissance avec l’humeur et l’humour des objets

Juliette TROUILLARD MOREAU, Artiste dramatique, marionnettiste, art-thérapeute, pratique le théâtre de figures, d’objets et de formes animées.

"POSTURE, MOUVEMENT, GESTE ARTISTIQUE" 21H + intégration

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
De la compréhension fonctionnelle du corps au projet de mouvement. En posant comme préalable au mouvement la recherche d’une disponibilité corporelle, le travail s’appuiera sur l’expérience des stagiaires comme moyen de compréhension du corps de l’autre.
Les différentes situations de travail fournissent des outils de perception, d’observation et d’analyse à toute personne en situation de transmettre par le corps. Au travers de l’expérience du mouvement artistique où le corps tient une place centrale et essentielle, nous découvrons chaque détail de notre organisation posturale et leur influence sur la qualité et l’efficacité du geste.
La respiration, la tonicité, l’étayage interne sont autant de pistes de comprehension de notre savoir être et notre savoir faire : une attention particulière sur l’élaboration des coordinations nous offre d’ouvrir un champ de possible insoupçonné et fertile.
Prendre conscience des états de tension du corps pour élaborer des propositions de mouvements efficaces et harmonieux, selon les enjeux et les contextes.
Appréhender les aspects théoriques du développement moteur et du contrôle du geste liés à la conception d’une démarche cohérente dans l’approche et les questionnements de la médiation artistique et de l’art-thérapie.
MARINE COMBRADE, Diplôme d’état en danse, formée aux Rencontres Internationales de Danse Contemporaine et à The Place, Marine est interprète et assistante pour M.Vincent, D.Fel, P.Ducou, J-C.Boclé, X.Lot… tout en chorégraphiant en Europe avec C.Harrison, S. Chadefaux ou le musicien N.Reed. Son enseignement s’appuie sur un travail perceptif et spatial. Elle accompagne le parcours de danseurs, comédiens, musiciens, amateurs et professionnels aux RIDC, au Chantier des Francofolies, à l’INECAT...

"DANSER-VOIR" 42H + intégration

Accueil du groupe 2 fois pour 3 jours consécutifs.
Ce dispositif propose de s’ouvrir au flux de mouvements sensibles et de laisser le corps s’en faire l’écho, sans intention d’exprimer une idée connue à l’avance. La corporéité dansante naît de l’abandon au mouvement propre à la matière corporelle.
Les temps d’exploration et d’improvisation guidés sont ponctués par des dispositifs de mise en regard, qui viennent étayer les étapes de création dansée. La progression du dispositif permet d’ancrer son regard dans le corps et de rendre sa danse voyante, ce qui instaure une circulation entre son corps qui bouge et son corps qui voit. La voie s’ouvre ainsi pour la co-création dans la production dansée et en accompagnement.
Pendant les deux sessions du temps sera réservé pour des échanges afin d’orienter la réflexion sur les concepts de médiation artistique. Ce temps sera nourri par des apports théoriques et des conseils de lectures permettant de continuer le cheminement.
Parcourir les différentes modalités de création en danse, de l’individuel à la mise en jeu du collectif. Appréhender comment le médium danse facilite à la fois l’émergence des singularités et la construction d’un groupe.
Soutenir le passage progressif de la matière corporelle brute vers des formes de mouvement partageables.
Mettre au travail la relation entre le corps en mouvement et le regard. Repérer le rôle du regard dans la construction du mode de sentir propre au médium danse et mesurer la pertinence de l’ouverture au regard dans un atelier de médiation.
Jelena RAJAK Diplômée du Département de Danse et d’Études théâtrales de l’Université Paris 8, Médiatrice artistique certifiée RNCP, Danseuse, formée à la Danse-Mouvement Thérapie ; Praticienne et chercheuse en danse (butô, improvisation, Discipline du mouvement authentique), médiatrice artistique dans le secteur social auprès de personnes handicapées mentaux, femmes retraitées et personnes bénéficiaires de minima sociaux, auprès d’enfants autistes,

"LA VOIX COMME VOIE D’INSPIRATION" 42H + intégration

Accueil du groupe en 2 fois 3 jours consécutifs
Retrouver ce qui a suscité les danses chantées ancestrales…
Un travail de la voix relié à une pratique corporelle, une expérience du son dans le corps qui va fonder la musique de la voix : les sensations corporelles et la manifestation spontanée du souffle, les sentiments et leur expression sonore, la nature et le jeu bruissant de ses éléments….
Le travail de la voix s’ancre dans la pratique corporelle, des étapes de parole et d’écriture destinées à apprivoiser l’accompagnement de soi et de l’autre dans l’avènement poétique du geste et du chant vienne ponctuées le déroulement de chaque journée
Eprouver l’élaboration organique d’un chant qui vient du corps et du corps en mouvement
Positionner son attention et "chevaucher" ce qui émerge jusqu’au déploiement du chant en laissant de côté le souci de la virtuosité.
Soutenir la venue de sa voix et de la voix de l’autre au fil des fluctuations du souffle
Cultiver la présence simultanée à soi et à l’autre : passer de “fixer son attention sur une seule chose” à “se rendre disponible au potentiel de l’instant”
Bénédicte PAVELAK Diplômée du CREPS de Montpellier, Enseignante d’expression corporelle et vocale, Exerce en libéral depuis 1991 , Créations en danse-théâtre, Pratiques et recherche sur les voix du monde.

"PERCUSSIONS CORPORELLES" 21H + intégration

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
La technique consiste à utiliser son propre corps comme un instrument de percussion, en utilisant principalement les mains, les pieds et la bouche comme autant de percuteurs, et divers endroits du corps comme résonateurs … plus le sol, et éventuellement le corps d’autres musiquants et l’environnement proche. En option, la voix s’y implique aisément comme percussion supplémentaire, ou support du chant.
LE TRAVAIL implique un enjeu psychomoteur évident, en plaçant en interaction l’éprouvé corporel de chacun et la contrainte rythmique, impliquée par les autres musiquants. La contrainte joue de cette double exigence - le rythme singulier et collectif - avec une troisième : l’articulation de divers rythmes "en même temps", dans un enchainement à la fois cohérent et dynamique qui peut évoluer au cours du temps.
L’ENJEU consiste à articuler ensembles le rapport à soi - entre la tête et le corps - avec le rapport à l’autre (les autres praticiens, le public), le tout dans un rapport au temps à la fois un (cohérent) et multiple (chacun sa part, distincte des autres). La technique ouvre ainsi largement le champ des pathologies qu’elle peut accompagner de façon positive, dans la mesure où elle implique un travail créatif et ludique, impliquant à la fois le schéma corporel et l’identité personnelle, dans son jeu interactionnel - rythmique - avec l’identité collective.
Explorer la dimension rythmique comme matière de création pour l’utiliser dans une médiation par le sens du mouvement et la danse
Repérer et prendre en compte les enjeux psychomoteurs de cette proposition
Approfondir l’art d’articuler l’individuel au collectif dans une médiation par le corps en mouvement
Dominique BERTRAND Musicien, Compositeur, Ethnomusicologue / Recherches sur “la Voix et le Corps Sonore”, Intervenant au Centre International de Musicothérapie, Auteur de livres sur l’origine de la musique

"LANGAGE MUSICAL ET THEORIE DE LA MUSICOTHERAPIE" 7H

Une journée théorique interactive, illustrée musicalement : exemples vocaux et instrumentaux, musiques enregistrées. Elle est destinée à approfondir les liens entre les éléments constitutifs du langage musical et l’art-thérapie. Une bibliographie sera transmise.

Le langage musical en médiation artistique et en art-thérapie
Etude des différents éléments constitutifs du langage musical : Paramètres musicaux et matière musicale ; Archétypes sonores et musicaux ; Formes et structures musicales ; Mesures et spatialisation ; Binaire et ternaire ; Signes et graphismes.

Tisser des liens entre les vécus de création en atelier et des références théorique
Connaître les différents éléments constitutifs du langage musical pour mieux accompagner la mise en place de dispositif

Elisabeth COUETTE Musicothérapeute (libéral) depuis une vingtaine d’années, Diplômée du conservatoire de musique de Marseille, Artiste musicienne depuis 1986 , DE pour l’enseignement de la musique improvisée, DU musicothérapie Paris V, Musicothérapeute auprès d’enfants placés par décision de justice, Chef de projet en soin palliatifs, Superviseure en art-thérapie

INTEGRATION DES ATELIERS

Chaque atelier expérientiel est accompagné d’une "intégration" d’une ½ journée (3,5h) qui fait suite à l’atelier, cette intégration appartient au module expérientiel. Il s’agit d’un espace de parole rétroactif dans lequel chaque participant est amené à s’exprimer sur son vécu de l’atelier, à écouter celui des autres membres du groupe et à repérer le dispositif de création qui était proposé ainsi que les modalités d’accompagnement de l’intervenant.
Les intégrations sont menées par un responsable pédagogique du centre de formation qui soutient les échanges :
Edith VIARME Diplôme d’état de service social, Licence de psychologie, assistante sociale (pendant 30 ans) auprès du tribunal pour enfants, en psychiatrie adultes et enfants ; polyvalence en secteur rural, cadre socio-éducatif, Diplômée de travail social communautaire, formatrice auprès des assistantes maternelles, Directrice pédagogique de l’INECAT

 


© 2010 art & thérapie / inecat