Inecat

Médiation Arts plastiques


CURSUS ARTS PLASTIQUES

Peinture, collage, terre, fusain, encre, photographie, installation

Constituer ses ressources professionnelles dans le champ de la création « Arts plastiques », à travers des modules expérientiels différents, afin de mettre en place des ateliers qui s’adaptent à des contextes et des populations divers (cadre, proposition de création spécifique, matière et matériaux, statut et rôle de la parole dans le groupe…)
Développer son expérience et la connaissance de ses propres processus, par un travail dans la forme et la matière, dans le but d’accompagner dans les Arts plastiques.
Découvrir et intégrer les modalités de rencontre avec les différents médiums des Arts plastiques (peinture, terre, fusain, encre, collage, photo…) pour enrichir ses dispositifs et mettre son expérience de la création au service de l’autre.
Acquérir une écoute ouverte pendant les temps de création, en repérant les différents registres de la posture des accompagnants, pour construire sa position d’accompagnement.
Explorer et exploiter le vocabulaire spécifique aux différents médiums des Arts plastiques pour décrire les processus dans la forme et la matière
Découvrir et comprendre ce qui peut faire médiation dans les arts plastiques : fonction de l’image, réception de la production, distance et proximité avec l’œuvre.

PEINTURE

"MODULE LONG A DOMINANTE PEINTURE" 70H + intégration

Accueil du groupe pour 5 fois 2 jours consécutifs de septembre à janvier à intervalle régulier d’environ 1 mois
Cet atelier propose une mise en situation de création accompagnée individuellement, des temps d’échange à partir des vécus de création et des apports théoriques à chaque session.
Des liens seront aussi faits avec les paroles d’artistes qui mettent le processus de création au cœur de leurs œuvres, essentiellement des artistes contemporains.
En étant accompagné dans l’élaboration de sa production, soit en création libre, soit à partir de consignes précises, chacun pourra éprouver le processus de l’accompagnement dans l’accueil de ce qui se passe, dans le cheminement au cœur du processus, dans la forme de la production.
Eprouver, par l’accompagnement de la forme, l’émergence d’un "sens" qui se construit petit à petit dans la production
Apprendre à regarder une production en termes d’accompagnement dans la forme
Repérer les effets sur soi des paroles de relances et de soutien de l’intervenant
Expérimenter et de repérer le jeu des interactions entre le groupe et soi dans une médiation arts plastiques
Prendre en compte dans sa pratique professionnelle, l’intérêt et les limites d’un travail de création avec ou sans consigne
BEATRICE BODIO, Médiatrice artistique RNCP, Art-thérapeute RNCP, Plasticienne, performeuse (30 ans), Animation d’ateliers de médiation art plastique dans le secteur social (enfants et familles en difficulté) et en milieu psychiatrique, Membre de l’association des Horizons pluriels, Association Provençale pour la Promotion de l’Ethnopsychanalyse et de l’Approche Transculturelle en formation à l’APPEAT (depuis 2014) , Formation sur la pédagogie du son dans l’improvisation sonore, Diplôme d’Ingénieur agronome

"ATELIER PEINTURE COULEURS" 21H + intégration

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
Approcher le langage singulier et subtil de la couleur, son vocabulaire, sa dimension vibratoire, le dialogue entre les couleurs, le rapport à l’espace, l’émotionnel … ainsi que sa dimension cinesthésique comme déclencheur de poésie.
Peindre et entrer dans la dimension vibratoire de la couleur à partir de propositions collectives et évolutives à partir d’une introspection corporelle.
Appréhender de manière profonde l’expérience de la couleur dans la création picturale
Préciser ses dispositifs et son accompagnement par cette entrée
RUTH NAHOUM, Diplôme des Beaux- Arts de PARIS, Art-thérapeute, superviseure, graveuse, plasticienne ; Formée à l’entretien d’explicitation (Pierre VERMERSH), Intervenante en milieu thérapeutique depuis 1980, Exerce en libéral depuis 2000, Auteure de nombreux articles dans la revue Art et Thérapie

"ATELIER PEINTURE-MATIERE" du matériau peinture à la matière picturale" 21H + intégration

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
La rencontre avec le matériau peinture, sa texture, sa malléabilité, sa résistance, l’étrangeté de son contact ou la trop grande familiarité s’effectue dans un premier temps en gestes et formes. Il y a un passage á faire vers une autre rencontre, plus vaste, plus globale, celle de la matière picturale qui met en jeu le rythme, l’espace, le temps.
Rencontre sensorielle avec la matière picturale, apport de paroles d’artistes, de philosophes, et vignettes d’ateliers autour des liens entre rythme, espace, temps, mouvement et matière picturale.
Eprouver et repérer comment en partant du "matériau peinture", le passage progressif et accompagné vers la "matière picturale" peut se révéler être un outil de transformation intérieure, en lien avec les difficultés rencontrées au cours du travail de création.
Expérimenter, pour pouvoir le mettre en œuvre dans son accompagnement futur, comment ce passage vers la matière picturale demande de s’ouvrir au rythme, à l’espace et au mouvement.
BEATRICE BODIO, Médiatrice artistique RNCP, Art-thérapeute RNCP, Plasticienne, performeuse (30 ans), Animation d’ateliers de médiation art plastique dans le secteur social (enfants et familles en difficulté) et en milieu psychiatrique, Membre de l’association des Horizons pluriels, Association Provençale pour la Promotion de l’Ethnopsychanalyse et de l’Approche Transculturelle en formation à l’APPEAT (depuis 2014) , Formation sur la pédagogie du son dans l’improvisation sonore, Diplôme d’Ingénieur agronome

"LA RECEPTION DE L’ART COMME DISPOSITIF DE MEDIATION ARTISTIQUE" 21H + intégration

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
Nous sommes amenés en atelier à accompagner, nourrir, soutenir, la production de l’autre en laissant advenir notre sensibilité artistique. Cette formation propose, pour s’y exercer, d’aller visiter l’endroit de la réception de l’œuvre et de repérer ce qui s’y joue. Comment s’appuyer sur sa subjectivité tout en prenant en compte la possible différence de l’autre ?
En alternant entre des appuis théoriques et des moments de pratique, chaque participant élaborera progressivement et mettra à l’épreuve, dans un lieu d’art, une présentation d’œuvres à l’attention des autres participants.
Ouvrir, approfondir l’accès à sa sensibilité et à sa subjectivité face à une œuvre d’art
Repérer ses réactions vis-à-vis de certaines œuvres
Identifier ses attentes et entendre celles des autres pour pouvoir prendre en compte les différences de perception, de sensation en situation d’accompagnement.
Elaborer une présentation d’œuvres, qui facilite la rencontre entre l’œuvre exposée et la sensibilité de ceux que l’on accompagne, en s’appuyant sur des modes poétiques et sensoriels.
BEATRICE BODIO, Médiatrice artistique RNCP, Art-thérapeute RNCP, Plasticienne, performeuse (30 ans), Animation d’ateliers de médiation art plastique dans le secteur social (enfants et familles en difficulté) et en milieu psychiatrique, Membre de l’association des Horizons pluriels, Association Provençale pour la Promotion de l’Ethnopsychanalyse et de l’Approche Transculturelle en formation à l’APPEAT (depuis 2014) , Formation sur la pédagogie du son dans l’improvisation sonore, Diplôme d’Ingénieur agronome

COLLAGE

"LE COLLAGE COMME MEDIATION THERAPEUTIQUE" 31.5H + intégration

Accueil du groupe pour 4 jours ½ consécutifs
Cette formation propose de faire l’expérience de différents dispositifs de collage, assemblage, comme modalité d’expression et de mise en forme, en images. Chaque séquence de travail expérientiel est suivie d’un temps de parole accueillant le faire et le vivre. Le collage y est abordé aussi comme modalité plastique dans l’histoire de l’art.
Aborder le collage à travers un dispositif évolutif
Comprendre l’utilisation du collage dans les cadres et les dispositifs « soignants »
Tisser des liens avec la pratique d’accompagnement des participants
JEAN-PAUL BERNARD-PETIT, Diplôme de Psychologie Pratique, option Psychologie Pathologique, Université Lumière Lyon 2, Psychologue clinicien, Psychanalyste en libéral, ancien psychologue clinicien en service hospitalier adulte et enfants, Cofondateur, Président de l’association Création & Soin

"LE COLLAGE CONTEMPORAIN COMME INSTALLATION Faire de l’épar une production" 21H + intégration

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
Le collage est une médiation qui permet de contourner les inhibitions à dessiner. Il met en jeu d’autres gestes, pas si anodins que cela : découper, enlever, ajouter, déchirer, fixer, coller, assembler...avec des matériaux hétéroclites.
Les temps de création personnelle, proposés à partir d’une grande variété de matériaux, sont accompagnés, le rapport à la temporalité est particulièrement présent. Dans les temps de discussion, des liens seront tissés avec les processus de création dans l’art actuel.
Eprouver les spécificités des gestes et des éléments du collage (matériaux ou images, colles diverses) dans le but d’affiner la préparation et la menée de ses dispositifs de médiation artistique.
Expérimenter, pour pouvoir les repérer et les utiliser dans sa pratique d’accompagnement, les différentes modalités et étapes de la transformation d’une production
Développer ses connaissances artistiques et pouvoir mettre en lien son travail de médiation avec certains courants de l’art actuel.
BEATRICE BODIO, Médiatrice artistique RNCP, Art-thérapeute RNCP, Plasticienne, performeuse (30 ans), Animation d’ateliers de médiation art plastique dans le secteur social (enfants et familles en difficulté) et en milieu psychiatrique, Membre de l’association des Horizons pluriels, Association Provençale pour la Promotion de l’Ethnopsychanalyse et de l’Approche Transculturelle en formation à l’APPEAT (depuis 2014) , Formation sur la pédagogie du son dans l’improvisation sonore, Diplôme d’Ingénieur agronome

"TRACES EMPREINTES IDENTITE Collage et outil graphique" 28H + intégration

Accueil du groupe pour 4 jours consécutifs
Le « détour » par le collage et les outils graphiques favorise l’approche expérientielle d’un nouveau « regard » et l’ouverture sur de nouveaux possibles…
Une première journée apporte protocole et vécu de l’entretien individuel : comment poser les « règles du jeu », cadrer, questionner pour clarifier, ouvrir, rebondir….. Les temps de création sont individuels, à partir de consignes, sous forme de jeux graphiques autour des symboles de l’identité comme la signature, les empreintes... Les temps d’échange se font en binômes suivis de régulations en grand groupe.
Connaître et expérimenter les bases de l’accompagnement individuel
Découvrir et se découvrir dans le rôle d’accompagnant
FRANÇOISE ENGRAND, Professeur de coaching à HEC, Coaching d’équipes et de managers, Formateurs de coach, Pédagogie et Animation de groupes, Collagiste

TERRE

"MODULE LONG A DOMINANTE TERRE" 70H + intégration

Accueil du groupe pour 5 fois 2 jours consécutifs de février à juin à intervalle régulier d’environ 1 mois. A travers une approche corporelle et groupale, le médium de création est essentiellement l’argile mais le fusain et la peinture seront aussi approchés. Les thématiques particulières à chaque session permettent d’aborder des concepts de médiation en lien avec le travail mené.
Les processus de création nous ouvrent à une expérience avant tout poétique. En quoi le corps peut être un puissant résonateur au service de nos potentialités créatrices ? Le temps poétique étant celui des sensations, il y a à apprendre à habiter plus profondément sa propre matière corporelle pour rencontrer la matière. Comment donner vie à la matière dans ses premières émergences…
Expérimenter les processus de création par une suite de consignes permettant la découverte des liens très riches existant entre notre corps et notre imaginaire.
Développer sa capacité à vivre et à inventer des propositions plastiques intégrant, notamment, les dimensions corporelles
Favoriser l’émergence de ses propres processus poétiques en création pour accompagner l’émergence de ceux des autres.
RUTH NAHOUM, Diplôme des Beaux- Arts de PARIS, Art-thérapeute, superviseure, graveuse, plasticienne ; Formée à l’entretien d’explicitation (Pierre VERMERSH), Intervenante en milieu thérapeutique depuis 1980, Exerce en libéral depuis 2000, Auteure de nombreux articles dans la revue Art et Thérapie

"RAPPORT SENSIBLE A LA MATIERE" 28H + intégration

Accueil du groupe pour 4 jours consécutifs
Ce module a comme point de départ ce fondement de la démarche d’accompagnement en création : la rencontre d’une matière en étant allégé de la tension vers un objectif de forme. Comment est- il possible d’ouvrir tout un champ d’expériences grâce à cette liberté, déconcertante au premier abord, de rencontrer une matière non assujettie à un but, un projet, une forme prédéfinie.
La mise en situation expérientielle se fait à partir de consignes évolutives et collectives. Dans ce monde qui touche à l’indifférencié, à la non-forme, le travail permet d’approcher une méthodologie pour penser son expérience sensible. Les élaborations sont personnelles.
Explorer la création avec l’argile par une écoute intuitive et renouvelée au geste
Travailler avec la matière en tournant son attention vers les résonnances entre le sensori-moteur et le registre du sensible et de l’imaginaire.
Trouver les passages entre l’expérience sensible et sa mise en mots
RUTH NAHOUM, Diplôme des Beaux- Arts de PARIS, Art-thérapeute, superviseure, graveuse, plasticienne ; Formée à l’entretien d’explicitation (Pierre VERMERSH), Intervenante en milieu thérapeutique depuis 1980, Exerce en libéral depuis 2000, Auteure de nombreux articles dans la revue Art et Thérapie

"CHAIR CORPS IMAGINAIRE" 28H + intégration

Accueil du groupe pour 4 jours consécutifs
Qu’est-ce que le mouvement et l’immobilité dans une forme, dans « notre » forme ? Comment, par une expérience de création, remobiliser le mouvement qui ouvre sur une pensée, une attitude créatrice de vie ?
La mise en situation expérientielle se fait à partir de consignes évolutives et collectives. Les élaborations sont personnelles. Les temps d’échange incluent la présentation de vignettes d’accompagnements en lien avec un apport théorisant.
Expérimenter l’enjeu entre le mouvement et l’inertie au cœur de l’argile à partir de la mobilisation du corps
Explorer les liens et les correspondances qui se tissent entre l’argile, le corps et le mouvement pour en saisir la portée
RUTH NAHOUM, Diplôme des Beaux- Arts de PARIS, Art-thérapeute, superviseure, graveuse, plasticienne ; Formée à l’entretien d’explicitation (Pierre VERMERSH), Intervenante en milieu thérapeutique depuis 1980, Exerce en libéral depuis 2000, Auteure de nombreux articles dans la revue Art et Thérapie

PHOTOGRAPHIE

"LA CREATION D’IMAGES A L’EPREUVE DE L’OUBLI" 42H + intégration

Accueil du groupe pour 2 jours consécutifs à trois reprises à 1 mois d’intervalle environ.
Expérimenter à l’aide d’un dispositif utilisant le médium photographique en lien avec l’écriture, le dessin, et l’installation, comment donner du sens à des fragments de mémoire. Faire des expériences de la "perte" mais aussi des espaces ouverts à la création que cette perte permet.
L’exploration photographique, personnelle et en petits groupes, se déroule en salle et à l’extérieur. Les élaborations fictionnelles, mettent en jeu la photographie, le dessin, l’installation, le collage et l’écriture. Le dispositif utilise le temps séparant les sessions pour mettre en jeu des phénomènes d’oubli et de redécouverte.
Expérimenter par la photographie la possibilité pour chacun de faire émerger des images singulières, en connivence avec un état intime et avec ce qui fait parfois irruption en provenance de notre mémoire sans y avoir été volontairement convié.
Entrer dans une création qui repose sur une reconstitution à partir de fragments de mémoire.
Questionner, à partir de cette expérience, la place et le rôle du regard dans la constitution d’une intériorité
CHRISTOPHE HURET, Art-thérapeute RNCP, Artiste photographe, Photo-thérapeute auprès d’enfants en institutions spécialisées, de personnes atteintes du syndrome de Down, Ingénieur des mines Paris

INTEGRATION DES ATELIERS

Chaque atelier expérientiel est accompagné d’une "intégration" d’une ½ journée (3,5h) qui fait suite à l’atelier, cette intégration appartient au module expérientiel. Il s’agit d’un espace de parole rétroactif dans lequel chaque participant est amené à s’exprimer sur son vécu de l’atelier, à écouter celui des autres membres du groupe et à repérer le dispositif de création qui était proposé ainsi que les modalités d’accompagnement de l’intervenant.
Les intégrations sont menées par un responsable pédagogique du centre de formation qui soutient les échanges :
Edith VIARME Diplôme d’état de service social, Licence de psychologie, assistante sociale (pendant 30 ans) auprès du tribunal pour enfants, en psychiatrie adultes et enfants ; polyvalence en secteur rural, cadre socio-éducatif, Diplômée de travail social communautaire, formatrice auprès des assistantes maternelles, Directrice pédagogique de l’INECAT
Nicole ESTRABEAU Diplômée du Centre International de Danse de Paris et de la Fédération Française de Danse, Médiatrice artistique certifiée RNCP et Art-thérapeute certifiée RNCP ; Artiste interprète et chorégraphe (25 ans), médiatrice artistique auprès d’enfants dans le secteur éducatif et social (15 ans), Art-thérapeute auprès de personnes polyhandicapées et de personnes autistes (12 ans), formatrice depuis 1990, superviseure en Médiation artistique. Directrice adjointe de l’INECAT

 


© 2010 art & thérapie / inecat