Inecat

Les formations courtes


« Ouvrir ses approches artistiques à l’accompagnement »

Arts plastiques, Ecriture, Mouvement-danse, Théâtre, Sonore, Mandala

Cette formation est une formation dont les modalités d’organisation et le contenu sont personnalisés en fonction de l’origine artistique du candidat, de son projet professionnel et de ses besoins en termes de formation. Les dates de la formation (ainsi que son contenu) sont précisées suite à un entretien avec un responsable pédagogique du centre de formation. Les entrées peuvent se faire tout au long de l’année dans la mesure des places disponibles.

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Exploiter les ressources d’un médium artistique, en prenant des repères à partir de sa propre pratique, pour en faire le support d’un accompagnement.
Proposer des ateliers de création artistique dans des contextes nécessitant des moyens ou des connaissances spécifiques.
Prendre en compte les vécus et les processus intérieurs liés à la situation et au médium pour préparer un atelier.
Repérer les processus de groupe suscités par les situations de création selon les médiums et les dispositifs.

PUBLICS CONCERNES

Artistes, médiateurs artistiques, art-thérapeutes, musicothérapeutes, danse-thérapeutes, travailleurs sociaux, soignants, psychologues, psychomotriciens, orthophonistes, rééducateurs…qui souhaitent développer ou préciser leur pratique artistique et leur réflexion pour mieux accompagner par le biais de la création.
Candidats à la formation d’art-thérapeute n’ayant pas tous les prérequis.

PRE-REQUIS

Pouvoir justifier d’une pratique de création artistique personnelle ou professionnelle
Avoir mené des ateliers de création artistique auprès de groupes
Entretien au préalable

DUREE et MODALITES D’ORGANISATION

Durée minimum : 24,5H
DATES : Toute l’année en fonction des places disponibles dans les modules

Les horaires sont :
En journée de 9h30 à 13h et de 14h à 17h30
En demi- journée, soit de 9h30 à 13h soit de 14h à 17h30

L’effectif de stagiaires prévu est de 12 à 15 en ce qui concerne les « ateliers expérientiels » (mise en situation de création) et de 30 en ce qui concerne les cours théoriques ou les groupes théorico pratiques

LIEU

INECAT 27, rue Boyer 75020 Paris Tél 01 46 36 12 12

CONTENU DE LA FORMATION et PROFILS DES FORMATEURS

Le contenu de cette formation est personnalisé, il se construit lors d’un entretien individuel. Trois modules de formation sont proposés, ils peuvent être intégrés dans la formation indépendamment les uns des autres ou ensemble.
Le module atelier expérientiel se compose d’ateliers expérientiels en arts plastiques, écriture, danse, théâtre, musique et/ou mandala (voir ci-dessous les possibilités)
Le module théorique se compose de cours théoriques (voir ci-dessous les possibilités)
Le module théorico-pratique se compose d’espace de réflexion en groupe autour de situations d’accompagnement (voir ci-dessous les possibilités)

MODULE ATELIERS EXPERIENTIELS

ARTS PLASTIQUES

"MODULE LONG A DOMINANTE PEINTURE" 70h
Accueil du groupe pour 5 fois 2 jours consécutifs de septembre à janvier à intervalle régulier d’environ 1 mois
Cet atelier propose une mise en situation de création accompagnée individuellement, des temps d’échange à partir des vécus de création et des apports théoriques à chaque session.
Des liens seront aussi faits avec les paroles d’artistes qui mettent le processus de création au cœur de leurs œuvres, essentiellement des artistes contemporains.
En étant accompagné dans l’élaboration de sa production, soit en création libre, soit à partir de consignes précises, chacun pourra éprouver le processus de l’accompagnement dans l’accueil de ce qui se passe, dans le cheminement au cœur du processus, dans la forme de la production.
Eprouver, par l’accompagnement de la forme, l’émergence d’un "sens" qui se construit petit à petit dans la production
• Apprendre à regarder une production en termes d’accompagnement dans la forme
• Repérer les effets sur soi des paroles de relances et de soutien de l’intervenant
• Expérimenter et de repérer le jeu des interactions entre le groupe et soi dans une médiation arts plastiques
• Prendre en compte dans sa pratique professionnelle, l’intérêt et les limites d’un travail de création avec ou sans consigne

Béatrice BODIO, Médiatrice artistique RNCP, Art-thérapeute RNCP, Plasticienne, performeuse (30 ans), Animation d’ateliers de médiation art plastique dans le secteur social (enfants et familles en difficulté) et en milieu psychiatrique, Membre de l’association des Horizons pluriels, Association Provençale pour la Promotion de l’Ethnopsychanalyse et de l’Approche Transculturelle en formation à l’APPEAT (depuis 2014) , Formation sur la pédagogie du son dans l’improvisation sonore, Diplôme d’Ingénieur Agronome

"ATELIER PEINTURE-MATIERE, Du matériau peinture à la matière picturale" 21h

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
Rencontre sensorielle avec la matière picturale,
apport de paroles d’artistes, de philosophes, et vignettes d’ateliers autour des liens entre rythme, espace, temps, mouvement et matière picturale.
La rencontre avec le matériau peinture, sa texture, sa malléabilité, sa résistance, l’étrangeté de son contact ou la trop grande familiarité s’effectue dans un premier temps en gestes et formes. Il y a un passage á faire vers une autre rencontre, plus vaste, plus globale, celle de la matière picturale qui met en jeu le rythme, l’espace, le temps.
• Eprouver et repérer comment en partant du "matériau peinture", le passage progressif et accompagné vers la "matière picturale" peut se révéler être un outil de transformation intérieure, en lien avec les difficultés rencontrées au cours du travail de création.
• Expérimenter, pour pouvoir le mettre en œuvre dans son accompagnement futur, comment ce passage vers la matière picturale demande de s’ouvrir au rythme, à l’espace et au mouvement.

Béatrice BODIO, Médiatrice artistique RNCP, Art-thérapeute RNCP, Plasticienne, performeuse (30 ans), Animation d’ateliers de médiation art plastique dans le secteur social (enfants et familles en difficulté) et en milieu psychiatrique, Membre de l’association des Horizons pluriels, Association Provençale pour la Promotion de l’Ethnopsychanalyse et de l’Approche Transculturelle en formation à l’APPEAT (depuis 2014) , Formation sur la pédagogie du son dans l’improvisation sonore, Diplôme d’Ingénieur Agronome

"LA RECEPTION DE L’ART COMME DISPOSITIF DE MEDIATION ARTISTIQUE" 21h

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
En alternant entre des appuis théoriques et des moments de pratique, chaque participant élaborera progressivement et mettra à l’épreuve, dans un lieu d’art, une présentation d’œuvres à l’attention des autres participants.
Nous sommes amenés en atelier à accompagner, nourrir, soutenir, la production de l’autre en laissant advenir notre sensibilité artistique. Cette formation propose, pour s’y exercer, d’aller visiter l’endroit de la réception de l’œuvre et de repérer ce qui s’y joue. Comment s’appuyer sur sa subjectivité tout en prenant en compte la possible différence de l’autre ?
• Ouvrir, approfondir l’accès à sa sensibilité et à sa subjectivité face à une œuvre d’art
• Repérer ses réactions vis-à-vis de certaines œuvres
• Identifier ses attentes et entendre celles des autres pour pouvoir prendre en compte les différences de perception, de sensation en situation d’accompagnement.
• Elaborer une présentation d’œuvres, qui facilite la rencontre entre l’œuvre exposée et la sensibilité de ceux que l’on accompagne, en s’appuyant sur des modes poétiques et sensoriels.

Béatrice BODIO, Médiatrice artistique RNCP, Art-thérapeute RNCP, Plasticienne, performeuse (30 ans), Animation d’ateliers de médiation art plastique dans le secteur social (enfants et familles en difficulté) et en milieu psychiatrique, Membre de l’association des Horizons pluriels, Association Provençale pour la Promotion de l’Ethnopsychanalyse et de l’Approche Transculturelle en formation à l’APPEAT (depuis 2014) , Formation sur la pédagogie du son dans l’improvisation sonore, Diplôme d’Ingénieur Agronome

"LE COLLAGE CONTEMPORAIN COMME INSTALLATION, faire de l’épars une production" 21h

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
Les temps de création personnelle, proposés à partir d’une grande variété de matériaux, sont accompagnés, le rapport à la temporalité est particulièrement présent. Dans les temps de discussion, des liens seront tissés avec les processus de création dans l’art actuel.
Le collage est une médiation qui permet de contourner les inhibitions à dessiner. Il met en jeu d’autres gestes, pas si anodins que cela : découper, enlever, ajouter, déchirer, fixer, coller, assembler...avec des matériaux hétéroclites.
• Eprouver les spécificités des gestes et des éléments du collage (matériaux ou images, colles diverses) dans le but d’affiner la préparation et la menée de ses dispositifs de médiation artistique.
• Expérimenter, pour pouvoir les repérer et les utiliser dans sa pratique d’accompagnement, les différentes modalités et étapes de la transformation d’une production
• Développer ses connaissances artistiques et pouvoir mettre en lien son travail de médiation avec certains courants de l’art actuel.

Béatrice BODIO, Médiatrice artistique RNCP, Art-thérapeute RNCP, Plasticienne, performeuse (30 ans), Animation d’ateliers de médiation art plastique dans le secteur social (enfants et familles en difficulté) et en milieu psychiatrique, Membre de l’association des Horizons pluriels, Association Provençale pour la Promotion de l’Ethnopsychanalyse et de l’Approche Transculturelle en formation à l’APPEAT (depuis 2014) , Formation sur la pédagogie du son dans l’improvisation sonore, Diplôme d’Ingénieur Agronome

"MODULE LONG A DOMINANTE TERRE" 70h

Accueil du groupe pour 5 fois 2 jours consécutifs de février à juin à intervalle régulier d’environ 1 mois. A travers une approche corporelle et groupale, le médium de création est essentiellement l’argile mais le fusain et la peinture seront aussi approchés. Les thématiques particulières à chaque session permettent d’aborder des concepts de médiation en lien avec le travail mené.
Les processus de création nous ouvrent à une expérience avant tout poétique.
En quoi le corps peut être un puissant résonateur au service de nos potentialités créatrices ?
Le temps poétique étant celui des sensations, il y a à apprendre à habiter plus profondément sa propre matière corporelle pour rencontrer la matière.
Comment donner vie à la matière dans ses premières émergences…
• Expérimenter les processus de création par une suite de consignes permettant la découverte des liens très riches existant entre notre corps et notre imaginaire.
• Développer sa capacité à vivre et à inventer des propositions plastiques intégrant, notamment, les dimensions corporelles
• Favoriser l’émergence de ses propres processus poétiques en création pour accompagner l’émergence de ceux des autres.

Ruth NAHOUM, Diplômée des Beaux- Arts de Paris, Art-thérapeute, superviseure, graveuse, plasticienne, Formée à l’entretien d’explicitation (Pierre VERMERSH), Intervenante en milieu thérapeutique depuis 1980, Exerce en libéral depuis 2000, Auteure de nombreux articles dans la revue ART et Thérapie

"RAPPORT SENSIBLE A LA MATIERE" 28h Terre

Accueil du groupe pour 4 jours consécutifs
La mise en situation expérientielle se fait à partir de consignes évolutives et collectives. Dans ce monde qui touche à l’indifférencié, à la non-forme, le travail permet d’approcher une méthodologie pour penser son expérience sensible. Les élaborations sont personnelles.
Ce module a comme point de départ ce fondement de la démarche d’accompagnement en création : la rencontre d’une matière en étant allégé de la tension vers un objectif de forme.
Comment est- il possible d’ouvrir tout un champ d’expériences grâce à cette liberté, déconcertante au premier abord, de rencontrer une matière non assujettie à un but, un projet, une forme prédéfinie.
• Explorer la création avec l’argile par une écoute intuitive et renouvelée au geste
• Travailler avec la matière en tournant son attention vers les résonnances entre le sensori-moteur et le registre du sensible et de l’imaginaire.
• Trouver les passages entre l’expérience sensible et sa mise en mots

Ruth NAHOUM, Diplômée des Beaux- Arts de Paris, Art-thérapeute, superviseure, graveuse, plasticienne, Formée à l’entretien d’explicitation (Pierre VERMERSH), Intervenante en milieu thérapeutique depuis 1980, Exerce en libéral depuis 2000, Auteure de nombreux articles dans la revue ART et Thérapie

"CORPS, CHAIR ET IMAGINAIRE" 28h Terre

Accueil du groupe pour 4 jours consécutifs
La mise en situation expérientielle se fait à partir de consignes évolutives et collectives. Les élaborations sont personnelles. Les temps d’échange incluent la présentation de vignettes d’accompagnements en lien avec un apport théorisant.
Qu’est-ce que le mouvement et l’immobilité dans une forme, dans « notre » forme ? Comment, par une expérience de création, remobiliser le mouvement qui ouvre sur une pensée, une attitude créatrice de vie ?
• Expérimenter l’enjeu entre le mouvement et l’inertie au cœur de l’argile à partir de la mobilisation du corps
• Explorer les liens et les correspondances qui se tissent entre l’argile, le corps et le mouvement pour en saisir la portée

Ruth NAHOUM, Diplômée des Beaux- Arts de Paris, Art-thérapeute, superviseure, graveuse, plasticienne, Formée à l’entretien d’explicitation (Pierre VERMERSH), Intervenante en milieu thérapeutique depuis 1980, Exerce en libéral depuis 2000, Auteure de nombreux articles dans la revue ART et Thérapie

"ATELIER PEINTURE-COULEUR" 21h

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
Peindre et entrer dans la dimension vibratoire de la couleur à partir de propositions collectives et évolutives, introspection corporelle.
• Approcher le langage singulier et subtil de la couleur, son vocabulaire, sa dimension vibratoire, le dialogue entre les couleurs, le rapport à l’espace, l’émotionnel … ainsi que sa dimension cinesthésique comme déclencheur de poésie.
• Appréhender de manière profonde l’expérience de la couleur dans la création picturale
• Préciser ses dispositifs et son accompagnement par cette entrée

Ruth NAHOUM, Diplômée des Beaux- Arts de Paris, Art-thérapeute, superviseure, graveuse, plasticienne, Formée à l’entretien d’explicitation (Pierre VERMERSH), Intervenante en milieu thérapeutique depuis 1980, Exerce en libéral depuis 2000, Auteure de nombreux articles dans la revue ART et Thérapie

"LE COLLAGE COMME MEDIATION THERAPEUTIQUE" 32h

Accueil du groupe pour 4 jours ½ consécutifs
Cette formation propose de faire l’expérience de différents dispositifs de collage, assemblage, comme modalité d’expression et de mise en forme, en images. Chaque séquence de travail expérientiel est suivie d’un temps de parole accueillant le faire et le vivre. Le collage y est abordé aussi comme modalité plastique dans l’histoire de l’art.
• Aborder le collage à travers un dispositif évolutif
• Comprendre l’utilisation du collage dans les cadres et les dispositifs « soignants »
• Tisser des liens avec la pratique d’accompagnement des participants

Jean-Paul BERNARD-PETIT, Diplôme de Psychologie Pratique, option Psychologie Pathologique, Université Lumière Lyon 2 Psychologue clinicien, Psychanalyste en libéral, Ancien psychologue clinicien en service hospitalier adulte et enfants, Cofondateur, président de l’association Création & Soin

"LA CREATION D’IMAGES A L’EPREUVE DE L’OUBLI" 42h Photographie

Accueil du groupe pour 2 jours consécutifs à trois reprises à 1 mois d’intervalle environ L’exploration photographique, personnelle et en petits groupes, se déroule en salle et à l’extérieur. Les élaborations fictionnelles, mettent en jeu la photographie, le dessin, l’installation, le collage et l’écriture. Le dispositif utilise le temps séparant les sessions pour mettre en jeu des phénomènes d’oubli et de redécouverte.
Expérimenter à l’aide d’un dispositif utilisant le médium photographique en lien avec l’écriture, le dessin, et l’installation, comment donner du sens à des fragments de mémoire. Faire des expériences de la "perte" mais aussi des espaces ouverts à la création que cette perte permet.
• Expérimenter par la photographie la possibilité pour chacun de faire émerger des images singulières, en connivence avec un état intime et avec ce qui fait parfois irruption en provenance de notre mémoire sans y avoir été volontairement convié.
• Entrer dans une création qui repose sur une reconstitution à partir de fragments de mémoire.
• Questionner, à partir de cette expérience, la place et le rôle du regard dans la constitution d’une intériorité

Christophe HURET, Art-thérapeute RNCP, Artiste photographe, Photo-thérapeute auprès d’enfants en institutions spécialisées, de personnes atteintes du syndrome de Down. Ingénieur des mines, Paris

"TRACES, EMPREINTES, IDENTITE" collage et outils graphiques 28h

Accueil du groupe pour 4 jours consécutifs
Une première journée apporte protocole et vécu de l’entretien individuel : comment poser les « règles du jeu », cadrer, questionner pour clarifier, ouvrir, rebondir….. Les temps de création sont individuels, à partir de consignes, sous forme de jeux graphiques autour des symboles de l’identité comme la signature, les empreintes... Les temps d’échange se font en binômes suivis de régulations en grand groupe.
Le « détour » par le collage et les outils graphiques favorise l’approche expérientielle d’un nouveau « regard » et l’ouverture sur de nouveaux possibles…
• Connaître et expérimenter les bases de l’accompagnement individuel
• Découvrir et se découvrir dans le rôle d’accompagnant

Françoise ENGRAND, Professeur de coaching à HEC, Coaching d’équipes et de managers, Formateurs de coach, Pédagogie et Animation de groupes, Collagiste

ECRITURE

"TERRITOIRE DE LA FICTION" 21h

La fiction est une forme métisse, entre les autres et soi, entre soi et les autres, nous en explorerons la richesse à partir des différentes modalités d’implication personnelle.
• Aborder l’écriture à travers une pratique mettant en jeu du groupe

Bernard CADOUX Psychologue clinicien. Diplôme de psychologie clinique et psychopathologique, Université Lyon 2, Psychodramatiste. Formé en thérapie familiales et en thérapie par les masques, Animateur d’atelier d’écriture thérapeutique à l’Hôpital St Jean de Dieu Lyon (30 ans), Concepteur du « groupécriture », Auteur (entre autres) d’Ecritures de la psychose, Aubier et Rumeur Libre

"ARCHITECTURE DE LA FICTION" 21h

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
Laisser naître le texte en soi et s’engager dans le temps du récit qui se tissera entre mémoire et invention, porté par un jeu de mouvement et de déplacement dans l’espace et dans le temps.
Cet atelier s’inspire d’expériences art-thérapeutiques en univers d’accueils sociaux, ouverts aux cultures multilingues et aux traditions orales. Il contient différentes composantes et postures que les participants pourront questionner, réinvestir et modeler dans leurs pratiques professionnelles propres. Le mode opératoire du dispositif fera l’objet d’échanges sur la mise en œuvre de l’écriture en médiation artistique.
Argile, encres, papiers, images, fragments poétiques, repères littéraires et enregistrements audio seront autant d’appuis pour entrer en matière de fiction.
• Retourner à l’origine de l’écriture pour fonder et construire un récit
• Se laisser surprendre par les dimensions sensorielles, mémorielles, kinesthésiques de l’écriture
• Réinventer son geste d’écrire pour accompagner l’autre

Isabelle FERRE, Art-thérapeute RNCP, Géographe 1980 Paris 1, Urbaniste 1982, Certificat Animation Ateliers Ecriture 1999 ; Animation Ateliers d’écriture ALEPH, Psychopathologie de travail et clinique de l’activité CNAM ; Espaces publics/ Espace mental/ Villes denses, Formations transculturelles ; Directrice de Macao Ecritures (Ateliers de médiations artistiques en milieu social urbain). Art-thérapeute en libéral.

"LE DOUBLE ET SON THEATRE", écriture théâtrale de ses identités 21h

(tous les 2 ans)

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
Comment écrire les premières scènes d’une pièce de théâtre, enjeux relationnels, situation de crise, complexité et évolution des personnages, constitution d’identités depuis paroles, didascalies et silences en interaction…
La proposition de création sur laquelle prend appui cette formation, prend comme point de départ l’identité (de chacun) qui se dédoublera en trois personnages pour mieux s’explorer dans ses différences.
Les temps de création sont ponctués par des échanges avec l’intervenant, ces échanges individuels et en groupe, visent à faire émerger les questionnements de chacun et à relancer le travail de création.
• Permettre à chacun de se confronter à sa propre complexité pour mieux prendre en compte la complexité de l’autre en situation d’accompagnement.
• Intégrer les règles, les contraintes, les enjeux de l’écriture théâtrale pour les mettre au service d’un accompagnement

Jean Pierre KLEIN Psychiatre honoraire des Hôpitaux, docteur habilité à diriger des recherches en psychologie. Ancien président du collège international de psychiatrie infanto-juvénile, Fondateur de l’INECAT. Auteur de nombreux livres sur l’art-thérapie, les Que sais-je ? L’art-thérapie, et Théâtre et dramathérapie ; Penser l’art-thérapie, PUF et Psychothérapie de l’enfant et de l’adolescent, HD. Auteur dramatique. Directeur de l’INECAT.

"PIEGES ET TENTATION, LA FICTION POUR SE DIRE" 28h

Accueil du groupe pour 4 jours consécutifs
Ecrire de la fiction pour travailler sur soi-même, jouer avec les déclencheurs d’implication personnelle afin de se projeter dans son presque insu, pétrir la forme même de l’écriture, savoir accompagner les personnes en difficulté par des ateliers d’écriture

La première journée est dédiée à une approche théorique de l’accompagnement dans ce médium, les 3 journées suivantes à des expérimentations commentées
• Explorer comment traiter ses difficultés de façon indirecte à travers de l’invention fictionnelle
• Intégrer les outils théoriques permettant d’accompagner dans ce médium

Jean Pierre KLEIN Psychiatre honoraire des Hôpitaux, docteur habilité à diriger des recherches en psychologie. Ancien président du collège international de psychiatrie infanto-juvénile, Fondateur de l’INECAT. Auteur de nombreux livres sur l’art-thérapie, les Que sais-je ? L’art-thérapie, et Théâtre et dramathérapie ; Penser l’art-thérapie, PUF et Psychothérapie de l’enfant et de l’adolescent, HD. Auteur dramatique. Directeur de l’INECAT.

"ECRITURE DE LA REMINISCENCE" 7h

Cette journée d’écriture fait suite à l’atelier "Le théâtre de la réminiscence" (voir médiation théâtre) elle est donc ouverte aux personnes ayant participé à cet atelier. Accueil du groupe pour une journée
A partir de la représentation de leurs souvenirs (Théâtre de la réminiscence), les participants pourront écrire un récit de fiction ou une scène de théâtre. Ce travail d’élaboration sera présenté et discuté.
• Explorer le tissage possible entre 2 arts dans un dispositif d’accompagnement et particulièrement le passage de la mise en scène théâtrale à l’écriture d’un récit de fiction
• Accompagner la mise en forme d’un récit de fiction à partir de l’histoire personnelle

Jean Pierre KLEIN Psychiatre honoraire des Hôpitaux, docteur habilité à diriger des recherches en psychologie. Ancien président du collège international de psychiatrie infanto-juvénile, Fondateur de l’INECAT. Auteur de nombreux livres sur l’art-thérapie (les Que sais-je ? sur L’art-thérapie, et Théâtre et dramathérapie ; Penser l’art-thérapie, PUF et Psychothérapie de l’enfant et de l’adolescent, HD. Auteur dramatique. Directeur de l’INECAT.

SENS DU MOUVEMENT, DANSE

"DU CORPS MATIERE AU CORPS POETIQUE" 21h

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs dans des propositions qui explorent la mise en relation de création par le mouvement dansé. Des temps de parole ponctuent les temps de création, l’accompagnement est individualisé. Les différentes phases de l’atelier apportent de multiples appuis de création à travers une scénographie issue d’autres arts que la danse.
Ce dispositif met le corps en création à partir du contact avec des matières de différentes natures, pierres, terre, tronc d’arbre, branches, sable, rosiers, coton, plumes… Toucher, éprouver et apprivoiser les matières, ce qu’elles évoquent… Transposer ces sensations dans l’expérience du corps en mouvement pour aller vers la découverte de certaines qualités de mouvement qui seront propres à chacun…
• Expérimenter un processus de création permettant la découverte des liens très riches existant pour chacun entre les "espaces du corps" et le corps dans l’espace (dedans-dehors).
• Repérer les voies de passage entre le monde sensoriel et sa mise en forme dans le corps et l’espace
• Favoriser l’émergence de ses propres processus poétiques pour accompagner l’émergence de ceux des autres.

Alvaro MORELL Diplôme d’état en danse contemporaine, Ecole Supérieure de danse de Barcelone
Professeur de danse au Centre National de la Danse, Danseur chorégraphe, DU art-thérapie de Paris V, danse-thérapeute, auprès d’adolescents ayant des troubles des conduites alimentaires, cognitifs et adultes déficients intellectuels et moteurs

"POSTURE, MOUVEMENT, GESTE ARTISTIQUE" 21h

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
De la compréhension fonctionnelle du corps au projet de mouvement.
En posant comme préalable au mouvement la recherche d’une disponibilité corporelle, le travail s’appuiera sur l’expérience des stagiaires comme moyen de compréhension du corps de l’autre.
Les différentes situations de travail fournissent des outils de perception, d’observation et d’analyse à toute personne en situation de transmettre par le corps. Au travers de l’expérience du mouvement artistique où le corps tient une place centrale et essentielle, nous découvrons chaque détail de notre organisation posturale et leur influence sur la qualité et l’efficacité du geste.
La respiration, la tonicité, l’étayage interne sont autant de pistes de compréhension de notre savoir être et notre savoir-faire : une attention particulière sur l’élaboration des coordinations nous offre d’ouvrir un champ de possible insoupçonné et fertile.
• Prendre conscience des états de tension du corps pour élaborer des propositions de mouvements efficaces et harmonieux, selon les enjeux et les contextes.
• Appréhender les aspects théoriques du développement moteur et du contrôle du geste liés à la conception d’une démarche cohérente dans l’approche et les questionnements de la médiation artistique et de l’art-thérapie.

Nathalie SCHULMANN
, Diplômée DE en Danse Contemporaine, Diplôme de formatrice en analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé, Diplôme supérieur de culture chorégraphique. Enseignante en formation professionnelle diplômante et continue au Centre National de la danse depuis 1991 Et AFCMD pour les formations au diplôme d’état de professeur de danse, Formatrice au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon

LE " DANSETRE" 63h

Accueil du groupe 3 fois pour 3 jours consécutifs à intervalle régulier d’environ 1 mois
Se faire l’explorateur d’un monde que le langage ne peut pas élaborer mais que le corps physique peut accueillir, écouter, percevoir et rendre présent dans son mouvement…... Par ce processus se constitue un "corps perceptif malléable" mobilisable en situation de création et en situation d’accompagnement.
Les 3 sessions de 3 jours permettent d’appréhender des dispositifs de création dansée de natures différentes dans une progression allant de dispositifs très "conduits" (suite d’indications et de situations données à explorer individuellement ou en groupe) à des dispositifs de création formalisés autrement où le cadre posé vient soutenir le travail d’élaboration.
Les 3 sessions permettent d’explorer, chacune par une entrée spécifique, une seule même thématique de départ, qui se découvre au fur et à mesure sans être nommée au préalable. Des temps personnels d’écriture ponctuent les temps de création pour mémoire des processus vécus. Un temps de parole est prévu à chaque session, il permet d’aborder les questionnements qui surgissent pour accompagner dans ce médium
• S’engager en création dans un groupe, vivre et traverser les différentes étapes de sa constitution à travers le médium du mouvement
• Repérer la façon dont des liens fondateurs se tissent, entre soi et les autres et en soi, par l’expérience de création dans ce médium.
• Explorer les différentes positions de création dans la danse (interprète, auteur, co-créateur) pour en saisir les enjeux et les nuances afin de fonder sa position d’accompagnement.
• Visiter ou de revisiter ses conceptions du corps et de la création dansée pour les redéfinir et en accueillir de nouvelles.
• Questionner et définir la place et le rôle du regard (regardé et regardant) dans un processus de médiation artistique et d’art-thérapie.

Nicole ESTRABEAU Diplômée du Centre International de Danse de Paris et de la Fédération Française de Danse, Médiatrice artistique certifiée RNCP et Art-thérapeute certifiée RNCP ; Artiste interprète et chorégraphe (25 ans), Médiatrice artistique auprès d’enfants dans le secteur éducatif et social (15 ans), Art-thérapeute auprès de personnes polyhandicapées et de personnes autistes (12 ans), Formatrice depuis 1990, Superviseure en Médiation artistique. Directrice adjointe de l’INECAT

"LA VOIX COMME VOIE D’INSPIRATION" 42h

Accueil du groupe en 2 fois 3 jours consécutifs
Retrouver ce qui a suscité les danses chantées ancestrales… Un travail de la voix relié à une pratique corporelle, une expérience du son dans le corps qui va fonder la musique de la voix : les sensations corporelles et la manifestation spontanée du souffle, les sentiments et leur expression sonore, la nature et le jeu bruissant de ses éléments….
Le travail de la voix s’ancre dans la pratique corporelle, des étapes de parole et d’écriture destinées à apprivoiser l’accompagnement de soi et de l’autre dans l’avènement poétique du geste et du chant vienne ponctuées le déroulement de chaque journée
• Eprouver l’élaboration organique d’un chant qui vient du corps et du corps en mouvement
• Positionner son attention et "chevaucher" ce qui émerge jusqu’au déploiement du chant en laissant de côté le souci de la virtuosité.
• Soutenir la venue de sa voix et de la voix de l’autre au fil des fluctuations du souffle
• Cultiver la présence simultanée à soi et à l’autre : passer de “fixer son attention sur une seule chose” à “se rendre disponible au potentiel de l’instant”

Bénédicte PAVELAK Diplômée du CREPS de Montpellier, Enseignante d’expression corporelle et vocale, Exerce en libéral depuis 1991, Créations en danse-théâtre, Pratiques et recherche sur les voix du monde

"PERCUSSIONS CORPORELLES" 21h

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
La technique consiste à utiliser son propre corps comme un instrument de percussion, en utilisant principalement les mains, les pieds et la bouche comme autant de percuteurs, et divers endroits du corps comme résonateurs … plus le sol, et éventuellement le corps d’autres musiquants et l’environnement proche. En option, la voix s’y implique aisément comme percussion supplémentaire, ou support du chant.
LE TRAVAIL implique un enjeu psychomoteur évident, en plaçant en interaction l’éprouvé corporel de chacun et la contrainte rythmique, impliquée par les autres musiquants. La contrainte joue de cette double exigence - le rythme singulier et collectif - avec une troisième : l’articulation de divers rythmes "en même temps", dans un enchainement à la fois cohérent et dynamique qui peut évoluer au cours du temps.
L’ENJEU consiste à articuler ensembles le rapport à soi - entre la tête et le corps - avec le rapport à l’autre (les autres praticiens, le public), le tout dans un rapport au temps à la fois un (cohérent) et multiple (chacun sa part, distincte des autres). La technique ouvre ainsi largement le champ des pathologies qu’elle peut accompagner de façon positive, dans la mesure où elle implique un travail créatif et ludique, impliquant à la fois le schéma corporel et l’identité personnelle, dans son jeu interactionnel - rythmique - avec l’identité collective.
• Explorer la dimension rythmique comme matière de création pour l’utiliser dans une médiation par le sens du mouvement et la danse
• Repérer et prendre en compte les enjeux psychomoteurs de cette proposition
• Approfondir l’art d’articuler l’individuel au collectif dans une médiation par le corps en mouvement

Dominique BERTRAND Musicien, Compositeur, Ethnomusicologue / Recherches sur “la Voix et le Corps Sonore”, Intervenant au Centre International de Musicothérapie, Auteur de livres sur l’origine de la musique

THEATRE

"LE CLOWN EN SOI" 42h

Accueil du groupe pour 6 jours en 2x3 jours consécutifs et à 1 mois d’intervalle
Chacun est invité à rencontrer son clown intérieur. Le clown, et tout particulièrement le personnage de l’Auguste avec son nez rouge, médiateur et miroir de l’être, touche à la vérité profonde de chacun... C’est en ce sens que dans sa "mise en jeu", il devient support de transformation et de création.
Le souffle, le clown et l’improvisation nous donnent à vivre et à expérimenter la mise en synergie de différents champs de présences, présence à soi, à l’instant, à l’autre.
Première étape : Accueillir... Explorer l’organique pour cheminer vers un « état » de Présence..., inviter ce qui émane, accepter ce qui est...
Deuxième étape : Accueillir - Absorber... s’abandonner à une autre écoute, s’autoriser à..., être dans le creuset de la perception, soutenir l’envol, aller vers d’autres possibles...
Troisième étape : Accueillir – Absorber – Résonner... chercher la juste distance, le laisser faire, le laisser dire, escortez l’écho, suivre l’élan...
Le travail proposé prend ses bases à l’intérieur de chacun, pour évoluer progressivement vers une expression de soi en "état de clown" avec l’aide de différentes techniques corporelles, énergétiques et émotionnelles complétées par de la gestalt.
• Rencontrer, retrouver son clown intérieur
• Développer la dimension sensorielle de sa présence, l’attention à ce qui nous met en éveil, geste, regard, son, mot, simple souffle
• Accueillir son clown sans jugement afin de pouvoir accueillir le clown de l’autre dans le cadre d’un accompagnement.
• Construite une posture d’accompagnement ouverte et sécurisante

Éric MORIN Comédien, clown, chanteur, Coach consultant, Intervenant à HEC sur le coaching ; Médiateur artistique et Art-thérapeute (option dramathérapeute)

"MARIONNETTE, THEATRE PAR DELEGATION" 35h

Accueil du groupe pour 5 jours consécutifs
Qui n’a brandi poupées doigts, masques, totems, pour conjurer faim, froid, peur de la mort, souffrance, pour écrire la cohérence du monde ?
Cet atelier propose de s’immerger dans l’univers de la marionnette, élire un matériau et le figurer comme un personnage, le mettre en jeu, prêter sa voix, impulser un mouvement, jouer d’un corps extérieur, inscrire l’illusion de la vie par l’inerte et clarifier les relations existantes entre l’interprète et le personnage.
• Inventer des marionnettes avec des matériaux simples et jouer les personnages sans être joués par eux.
• Organiser les mouvements du personnage dans différentes situations de jeu
• Conscientiser et utiliser la force de projection que proposent les effigies
• Repérer comment écrire, par la marionnette, des séquences de jeu seul ou à plusieurs pour utiliser ce médium en situation d’accompagnement.

François LAZARO Metteur en scène, Marionnettiste, DUT techniques d’expression et d’information ; Ancien directeur pédagogique de l’école nationale Supérieure des Arts de la Marionnette, Responsable de formation à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre

"LE CONTE : HISTOIRE DE VIES, SUJETS TABOUS" 35h

Accueil du groupe pour 5 jours en 3 jours + 2 jours consécutifs à 1 mois d’intervalle
Plusieurs phases progressives permettent d’explorer l’univers du conte dans le cadre d’une pratique d’accompagnement : apprentissage de contes, repérage de l’univers « tabou » du conte (abandon, exclusion, maladie, mort, haine…), pratique de « conter », écriture de son propre conte
La question principale qui traverse ces 5 jours est comment créer des "passerelles imaginaires" depuis un épisode de sa vie jusqu’à sa transposition fantastique.
• Utiliser le patrimoine des contes et leur univers auprès de personnes en difficulté et tester des protocoles à cet égard
• Conter et en comprendre l’impact auprès de personnes en difficulté
• Accompagner autrui à conter en créant des "passerelles imaginaires"

Chloé GABRIELLI Maîtrise de droit, Conteuse, Directrice du Festival du conte en Ardèche, Ecrivaine (Nathan éditeur), Ecriture de scénario, de romans, et de contes après collectage de récits de vie), Formations à l’art de conter et à l’art d’écrire, Art-thérapeute par le conte, l’écriture et le photo-langage (en centres hospitaliers et maison des adolescents)

"ACCOMPAGNER LA FIGURE DRAMATIQUE, DE L’AUTRE A SOI" 21h

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
La proposition de l’atelier est de travailler à partir de thèmes issus d’une œuvre artistique déjà existante et ainsi d’aborder des questionnements et des problématiques qui peuvent nous être proches tout en les mettant à distance. Cette œuvre ou cet ensemble d’œuvre artistique sera notre matière, notre prétexte à jouer. La question n’est pas de jouer un rôle mais plutôt une mise en jeu de soi, de son corps au travers d’une figure dramatique proposée.
• Aborder l’accompagnement en création en médiation artistique et en art-thérapie à partir d’œuvres déjà existantes
• Expérimenter, pour les accompagner, les liens intimes que chacun peut tisser avec une figure dramatique ou une situation
• Appréhender comment accompagner en art-thérapie en étant "en jeu" avec la personne

Richard GROLLEAU Comédien, metteur en scène, Licence d’art spécialisation théâtre Paris 8 ; Formation de comédien à l’école de Pierre DEBAUCHE, Art-thérapeute RNCP (option drama thérapeute) travaille avec enfants et adultes autistes et avec des Femmes victimes de violences

"CREATION, LANGAGE, REGARD, SILENCE" 21h

Accueil du groupe pour 4 jours consécutifs
Cet atelier propose d’explorer le théâtre gestuel dans un atelier sans langage verbal
• Se déplacer de ses codes habituels de communication pour entrer en relation avec l’autre par le théâtre
• Mobiliser ses ressources gestuelles et expressives pour inventer et transmettre son récit

Levent BESKARDES Comédien sourd - Metteur en scène - Auteur dramatique - Poète - Peintre et Vidéaste, Membre de l’International Visual Théâtre (I.V.T) à Paris, Depuis 1988, chercheur en communication non verbale, a développé le langage naturel et la recherche des gestes signifiants. Formateur en France et à l’étranger autour des langages naturels, explore la communication gestuelle, la création sans parole, l’expression théâtrale par l’expression du corps, l’expression dansé.

"OBJETS ET THEATRE D’OBJETS" 21h

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
Vous est-il arrivé jamais qu’un objet vous prenne par la main, vous attrape le regard ou la songerie, et vous entraîne dans la compagnie des choses ?
Plusieurs dispositifs différents permettent au cours des 3 jours de se mettre en jeu avec un objet choisi tel quel ou bien avec un objet construit. Les situations de jeu sont individuelles et collectives. L’intervenante accompagne chaque exploration et apporte des éléments de connaissance technique pour aller vers l’élaboration formelle de la production ; des liens se tissent entre l’expérience de l’objet et l’expérience corporelle pour aller vers la découverte d’une dramaturgie singulière où l’objet devient un partenaire.
• Acquérir une palette d’outils et de matière suscitant la curiosité et le plaisir d’imaginer
• Explorer les dimensions polysémiques et métaphoriques de l’objet
• Accompagner en création le passage de l’usage quotidien de l’objet vers sa dimension poétique

Juliette MOREAU Maîtrise de psychopathologie clinique, DEUG philosophie, Formée à l’école de théâtre Jacques Lecocq, Marionnettiste, Médiatrice artistique INECAT, Art-thérapeute certifiée RNCP

A partir de 2018 cet atelier est remplacé par "A LA CROISEE DU CORPS ET DE L’OBJET : UN DIALOGUE THEATRAL" et est mené par Claire HEGGEN
" LE THEATRE DE LA REMINISCENCE" 28h

Accueil du groupe pour 4 jours consécutifs + 1 journée d’écriture un mois plus tard (7h)
Chaque participant sera amené au cours des 4 premiers jours à faire le récit d’un souvenir et à le mettre en scène ainsi qu’à s’imprégner du récit d’un souvenir d’un autre pour en jouer la quintessence. Il s’agira de mettre en évidence dans le jeu, les gestes, attitudes, paroles, déplacements dans l’espace qui correspondent le plus fidèlement possible à la réalité subjective du souvenir. Le dernier jour est consacré à la rédaction individuelle d’un écrit fictionnel qui prend appui sur l’expérience de mise en scène réalisée.
• Affiner son écoute attentive et respectueuse d’autrui pour « se mettre à son service » dans le cadre d’un accompagnement en création.
• Etre accompagné dans la réalisation d’une production artistique personnelle qui prend appui sur son expérience de vie pour en mesurer les enjeux et mieux accompagner en situation professionnelle lorsque le cas se présente
• Comprendre et intégrer la notion de « travail dans la forme » dans un accompagnement par la création artistique.

Jean Pierre KLEIN Psychiatre honoraire des Hôpitaux, docteur habilité à diriger des recherches en psychologie. Ancien président du collège international de psychiatrie infanto-juvénile, Fondateur de l’INECAT. Auteur de nombreux livres sur l’art-thérapie, les Que sais-je ? L’art-thérapie, et Théâtre et dramathérapie ; Penser l’art-thérapie, PUF et Psychothérapie de l’enfant et de l’adolescent, HD. Auteur dramatique. Directeur de l’INECAT.

SONORE ET MUSICAL

"LA VOIX COMME VOIE D’INSPIRATION" 42h

Accueil du groupe en 2 fois 3 jours consécutifs
Retrouver ce qui a suscité les danses chantées ancestrales… Un travail de la voix relié à une pratique corporelle, une expérience du son dans le corps qui va fonder la musique de la voix : les sensations corporelles et la manifestation spontanée du souffle, les sentiments et leur expression sonore, la nature et le jeu bruissant de ses éléments….
Le travail de la voix s’ancre dans la pratique corporelle, des étapes de parole et d’écriture destinées à apprivoiser l’accompagnement de soi et de l’autre dans l’avènement poétique du geste et du chant vienne ponctuées le déroulement de chaque journée
• Eprouver l’élaboration organique d’un chant qui vient du corps et du corps en mouvement
• Positionner son attention et "chevaucher" ce qui émerge jusqu’au déploiement du chant en laissant de côté le souci de la virtuosité.
• Soutenir la venue de sa voix et de la voix de l’autre au fil des fluctuations du souffle
• Cultiver la présence simultanée à soi et à l’autre : passer de “fixer son attention sur une seule chose” à “se rendre disponible au potentiel de l’instant”

Bénédicte PAVELAK Diplômée du CREPS de Montpellier, Enseignante d’expression corporelle et vocale, Exerce en libéral depuis 1991, Créations en danse-théâtre, Pratiques et recherche sur les voix du monde

"LA PRESENCE ET L’INTIME DANS LE CHANT NATUREL DE LA VOIX" 42h

Accueil du groupe en 2 fois 3 jours consécutifs
Cet atelier est un approfondissement du travail proposé dans « la voix comme voie d’inspiration ». Une expérience du son dans le corps qui va fonder la musique de la voix : les sensations corporelles et la manifestation spontanée du souffle, les sentiments et leur expression sonore….
Le travail de la voix s’ancre dans la pratique corporelle, des étapes de parole et d’écriture destinées à apprivoiser l’accompagnement de soi et de l’autre dans l’avènement poétique du geste et du chant vienne ponctuées le déroulement de chaque journée
• Eprouver l’élaboration organique d’un chant qui vient du corps
• Comprendre comment accompagner l’autre à prendre en compte ses émotions pour les transposer dans une création personnelle.
• Intégrer la contrainte et le protocole de travail comme un moyen pour trouver un espace de liberté dans la création.

Bénédicte PAVELAK Diplômée du CREPS de Montpellier, Enseignante d’expression corporelle et vocale, Exerce en libéral depuis 1991, Créations en danse-théâtre, Pratiques et recherche sur les voix du monde

"MUSICOTHERAPIE INTEGRATIVE" 63h

Accueil du groupe pour 9 jours en 3x3 jours consécutifs à 1 mois d’intervalle ; il est possible d’entrer dans le module 1 uniquement ou dans les modules 1 et 2 uniquement.
L’atelier « Musicothérapie Intégrative » est constitué de trois modules offrant à explorer la matière sonore et musicale, la relation au sonore, et la relation à l’autre, dans leurs dimensions intimes et expressives.
Ces ateliers de trois jours sont centrés sur la pratique et reliés aux fondements théoriques de la musicothérapie. Ils ont pour intention de conjuguer, dans un face à face authentique avec soi-même, les points d’appuis essentiels d’une pratique vivante et structurée : le vécu de la voix en médiation artistique et en art-thérapie, l’écoute musicale enregistrée et l’improvisation instrumentale et vocale dans le cadre d’une relation d’accompagnement.

Module 1 "DE LA VOIX-MATIERE A LA VOIX-MIROIR" 21h
Pratique vocale dans la résonance corporelle - Sculpture de la matière sonore - Archétypes musicaux - Intervalles et glissandi, portes d’accès à l’expérience vibratoire - Voix intime ou voix projetée - Voix travaillée ou voix naturelle - Voix et mouvements transférentiels - Voix, corporalité et qualité de présence.
♪ Expérience vivante du processus de création artistique : voix sacrée, voix profane, vers la voix-une.
• Concilier différentes approches de la voix pour répondre à des besoins différents
• Apprendre à observer finement la manière particulière dont chaque voix s’exprime et interagit
• Eprouver la triple dynamique, sensorielle émotionnelle et mentale pour accompagner l’autre
Matériel à apporter :
- Un enregistrement sur CD d’une voix qui vous touche particulièrement.
- Si vous en disposez, un appareil enregistreur, avec de petites enceintes adaptées.

Module 2 "L’ECOUTE MUSICALE, REVELATRICE DE NOTRE HISTOIRE" 21h
Bilan de vie musical- Styles et genres musicaux en Europe et dans le monde - Techniques d’écoute au fil des âges- Environnements sonores personnel, familial et culturel- Bruit, bruitage et musique(s)- Paramètres musicaux et choix thérapeutiques -Musique enregistrée et arts plastiques, danse, théâtre, conte - Ecoute musicale et mouvements transférentiels - Constitution d’une discothèque personnelle de musicothérapie
♪ Expérience vivante du processus de création artistique : Ecoute musicale et Gestuelle musicale.
• Repérer et explorer ses propres habitudes d’écoute en termes de choix musicaux
• Se préparer à accueillir les habitudes d’écoute des autres
• Définir des paramètres musicaux qui dépassent la notion de style
Matériel à apporter : Une musique qui vous est chère et une musique que vous détestez, gravées sur support CD (de préférence) ou écoutables en groupe sur téléphone, tablette ou ordinateur portables (avec enceintes adaptées prévues par vos soins).

Module 3 "L’IMPROVISATION AU CŒUR DE LA RELATION THERAPEUTIQUE" 21h
Etude des différentes formes d’improvisation en musicothérapie- Spécificité de l’improvisation instrumentale en médiation artistique et en art-thérapie - Structure, cadre et liberté - Mise en situation et observation de communications sonores.
Improvisation mélodique modale, tonale et atonale - Improvisation rythmique - Pratique en duo et en groupe d’improvisations instrumentales et vocales - Recherche personnelle d’une aisance dans un ou plusieurs modes d’improvisation - Improvisation instrumentale et mouvements transférentiels -
♪ Expérience vivante du processus de création artistique : Musicaliser langage et silence
• Découvrir et approfondir différentes techniques d’improvisation musicale
• Développer sa capacité à improviser
• Permettre aux participants de concevoir des propositions d’improvisation qui s’accordent à différentes situations
Matériel à apporter : Un instrument de musique dont vous appréciez le son, qui peut également être manié et joué (avec précaution) par les autres stagiaires du groupe.

Elisabeth COUETTE Musicothérapeute (libéral) depuis une vingtaine d’années, Diplômée du conservatoire de musique de Marseille, Artiste musicienne depuis 1986 , DE pour l’enseignement de la musique improvisée, DU musicothérapie Paris V, Musicothérapeute auprès d’enfants placés par décision de justice, Chef de projet en soin palliatifs, Superviseur en art-thérapie

"PERCUSSIONS CORPORELLES" 21h

Accueil du groupe pour 3 jours consécutifs
La technique consiste à utiliser son propre corps comme un instrument de percussion, en utilisant principalement les mains, les pieds et la bouche comme autant de percuteurs, et divers endroits du corps comme résonateurs … plus le sol, et éventuellement le corps d’autres musiquants et l’environnement proche. En option, la voix s’y implique aisément comme percussion supplémentaire, ou support du chant.
LE TRAVAIL implique un enjeu psychomoteur évident, en plaçant en interaction l’éprouvé corporel de chacun et la contrainte rythmique, impliquée par les autres musiquants. La contrainte joue de cette double exigence - le rythme singulier et collectif - avec une troisième : l’articulation de divers rythmes "en même temps", dans un enchainement à la fois cohérent et dynamique qui peut évoluer au cours du temps.
L’ENJEU consiste à articuler ensembles le rapport à soi - entre la tête et le corps - avec le rapport à l’autre (les autres praticiens, le public), le tout dans un rapport au temps à la fois un (cohérent) et multiple (chacun sa part, distincte des autres). La technique ouvre ainsi largement le champ des pathologies qu’elle peut accompagner de façon positive, dans la mesure où elle implique un travail créatif et ludique, impliquant à la fois le schéma corporel et l’identité personnelle, dans son jeu interactionnel - rythmique - avec l’identité collective.
• Explorer la dimension rythmique comme matière de création pour l’utiliser dans une médiation par le sens du mouvement et la danse
• Repérer et prendre en compte les enjeux psychomoteurs de cette proposition
• Approfondir l’art d’articuler l’individuel au collectif dans une médiation par le corps en mouvement

Dominique BERTRAND Musicien, Compositeur, Ethnomusicologue / Recherches sur “la Voix et le Corps Sonore”, Intervenant au Centre International de Musicothérapie, Auteur de livres sur l’origine de la musique

« LA VOIX PARLEE » 21h

Descriptif en cours
Nathalie BIGORRE Comédienne, Ingénieure en formation, certifiée en communication orale interpersonnelle, Formatrice, certifiée FFS

MANDALA ET AUTRES FIGURES CENTREES

"LES SAISONS INTIMES" 21h

Accueil pour 3 jours consécutifs
Découvrir et s’approprier différents protocoles de travail, différentes approches et techniques à l’intérieur d’un cercle ou d’une figure singulière et expérimenter les différents enjeux de la limite imposée par le cercle ou la figure singulière afin d’accompagner la création de l’autre avec cet outil.
A partir d’un phénomène naturel vécu par chacun au quotidien, chacun expérimente individuellement le dispositif de création et réalise son « Mandala des saisons » à travers un protocole de travail guidé. Le dispositif permet de mettre en création de manière indirecte toute une gamme d’émotions dans un cercle.
• Accéder, prendre en compte ses émotions pendant un temps de création et les transposer dans une création originale.
• Découvrir ou approfondir cette technique particulière de travail à l’intérieur d’un cercle ou d’une « figure singulière centrée » pour pouvoir la mettre en œuvre dans sa pratique professionnelle
• Réfléchir sur son positionnement en tant qu’accompagnant.
Pour cette formation chacun apportera de quoi écrire et prendre des notes, son matériel de peinture et/ou de dessin habituel, 1 format « raisin » et un compas.

Annie LANGUILLE Thérapeute Gestalt (1989), DUFRA (Diplôme Universitaire en Formation et Relations Humaines) Tours, Depuis 1989 Exercice privé de l’art-thérapie et en associations, Art- thérapeute depuis 1992

"LE BLASON" 21h

Accueil pour 3 jours consécutifs
Découvrir et s’approprier différents protocoles de travail, différentes approches et techniques à l’intérieur d’un cercle ou d’une figure singulière et expérimenter les différents enjeux de la limite imposée par le cercle ou la figure singulière afin d’accompagner la création de l’autre avec cet outil.
Réaliser son blason à travers un protocole de travail guidé qui prend appui sur ses propres expériences de vie pour aller vers leurs mises en forme plastique dans une figure centrée. La création du mandala s’étale sur les 3 jours.
• Etre accompagné dans la réalisation d’une production artistique personnelle qui prend appui sur son expérience de vie pour en mesurer les enjeux et mieux accompagner en situation professionnelle lorsque le cas se présente.
• Comprendre et intégrer la notion de « travail dans la forme » dans l’art-thérapie.
• Découvrir ou approfondir cette technique particulière de travail à l’intérieur d’un cercle ou d’une « figure singulière centrée » pour pouvoir la mettre en œuvre dans sa pratique professionnelle
• Réfléchir sur son positionnement en tant qu’accompagnant.
Pour cette formation chacun apportera de quoi écrire et prendre des notes, son matériel de peinture et/ou de dessin habituel, 2 formats « raisin », une règle, une gomme, un crayon de papier et 1 compas.

Annie LANGUILLE Thérapeute Gestalt (1989), DUFRA (Diplôme Universitaire en Formation et Relations Humaines) Tours, Depuis 1989 Exercice privé de l’art-thérapie et en associations, Art- thérapeute depuis 1992

"LE TEMPLE INTERIEUR" 21h

Accueil pour 3 jours consécutifs
Découvrir et s’approprier différents protocoles de travail, différentes approches et techniques à l’intérieur d’un cercle ou d’une figure singulière et expérimenter les différents enjeux de la limite imposée par le cercle ou la figure singulière afin d’accompagner la création de l’autre avec cet outil.
A partir d’un jeu avec différentes figures géométriques, il s’agit d’élaborer une seule construction architecturale personnelle. Y cheminer par la couleur permettra la découverte d’une unité intérieure possible.
• Aborder la création de figures par la structuration de l’espace.
• Permettre à chacun de se confronter à sa propre complexité dans le champ de la création pour mieux accompagner l’autre.
• Découvrir ou approfondir cette technique particulière de travail à l’intérieur d’un cercle ou d’une « figure singulière centrée » pour pouvoir la mettre en œuvre dans sa pratique professionnelle
• Réfléchir sur son positionnement en tant qu’accompagnant.
Pour cette formation chacun apportera de quoi écrire et prendre des notes, son matériel de peinture et/ou de dessin habituel, un format « raisin », un compas, une règle, un crayon de papier, une gomme

Annie LANGUILLE Thérapeute Gestalt (1989), DUFRA (Diplôme Universitaire en Formation et Relations Humaines) Tours, Depuis 1989 Exercice privé de l’art-thérapie et en associations, Art- thérapeute depuis 1992

"MANDALA du DEUIL " 21h

Accueil pour 3 jours consécutifs
Découvrir et s’approprier différents protocoles de travail, différentes approches et techniques à l’intérieur d’un cercle ou d’une figure singulière et expérimenter les différents enjeux de la limite imposée par le cercle ou la figure singulière afin d’accompagner la création de l’autre avec cet outil.
A partir de sa propre expérience du deuil (d’un proche ou d’une situation), expérimenter l’espace du vide et la trace dans le cercle
• Expérimenter et acquérir des outils pour aborder la question du deuil dans le cadre d’un accompagnement.
• Découvrir un travail de création à partir du travail au tampon et du « blanc », blanc de la peinture et blanc de la feuille.
• Approfondir cette technique particulière de travail à l’intérieur d’un cercle ou d’une « figure singulière centrée » pour pouvoir la mettre en œuvre dans sa pratique professionnelle
• Réfléchir sur son positionnement en tant qu’accompagnant.
Pour cette formation chacun apportera de quoi écrire et prendre des notes, son matériel de peinture et/ou de dessin habituel, 4 formats « raisin », un compas, un cutter et des ciseaux.

Annie LANGUILLE Thérapeute Gestalt (1989), DUFRA (Diplôme Universitaire en Formation et Relations Humaines) Tours, Depuis 1989 Exercice privé de l’art-thérapie et en associations, Art- thérapeute depuis 1992

"CERCLE ET CENTRE" 21h

Accueil pour 3 jours consécutifs
Découvrir et s’approprier différents protocoles de travail, différentes approches et techniques à l’intérieur d’un cercle ou d’une figure singulière et expérimenter les différents enjeux de la limite imposée par le cercle ou la figure singulière afin d’accompagner la création de l’autre avec cet outil. A partir d’une proposition simple, d’étape en étape, oser déployer son imaginaire dans le cercle et réaliser plusieurs mandalas à travers des protocoles de travail guidés et contenants.
• Expérimenter l’évolution d’une production à l’autre et contacter une continuité par ces créations multiples.
• Repérer les liens entre les productions pour sa propre création pour mieux accompagner l’autre à le faire.
• Découvrir ou approfondir cette technique particulière de travail à l’intérieur d’un cercle ou d’une « figure singulière centrée » pour pouvoir la mettre en œuvre dans sa pratique professionnelle
• Réfléchir sur son positionnement en tant qu’accompagnant.
Pour cette formation chacun apportera de quoi écrire et prendre des notes, son matériel de peinture et/ou de dessin habituel, 1 pochette de feuilles à dessin format A4, 3 formats « raisin » et un compas

Annie LANGUILLE Thérapeute Gestalt (1989), DUFRA (Diplôme Universitaire en Formation et Relations Humaines) Tours, Depuis 1989 Exercice privé de l’art-thérapie et en associations, Art- thérapeute depuis 1992

"TOTEM" 21h

Accueil pour 3 jours consécutifs
Découvrir et s’approprier différents protocoles de travail, différentes approches et techniques à l’intérieur d’un cercle ou d’une figure singulière et expérimenter les différents enjeux de la limite imposée par le cercle ou la figure singulière afin d’accompagner la création de l’autre avec cet outil.
Le travail autour du centre se transpose ici en 3 dimensions à partir d’une proposition de création avec de la terre où chacun pourra, en tenant compte ses ressentis corporels, élaborer un totem.
• Approfondir l’écoute de ses ressentis pendant le temps de création et comprendre comment mieux accompagner l’autre à les prendre en compte
• Expérimenter la notion d’ancrage dans le corps et le processus de mise à distance de sa production
• Réfléchir sur son positionnement en tant qu’accompagnant
Pour cette formation chacun apportera de quoi écrire et du matériel pouvant être utilisé pour modeler. Chacun apportera les outils qu’il choisira.

Annie LANGUILLE Thérapeute Gestalt (1989), DUFRA (Diplôme Universitaire en Formation et Relations Humaines) Tours, Depuis 1989 Exercice privé de l’art-thérapie et en associations, Art- thérapeute depuis 1992

"CONTE ET MANDALA" 21h

Accueil pour 3 jours consécutifs
Découvrir et s’approprier différents protocoles de travail, différentes approches et techniques à l’intérieur d’un cercle ou d’une figure singulière et expérimenter les différents enjeux de la limite imposée par le cercle ou la figure singulière afin d’accompagner la création de l’autre avec cet outil.
Chacun expérimente le dispositif de création individuellement et crée un conte à travers un protocole de travail guidé et contenant passant par la création d’image. La création du conte s’étale sur les 3 jours.
• Acquérir la finesse de regard nécessaire pour accompagner l’autre dans sa création dans la justesse.
• Explorer les tissages possibles entre 2 arts dans un dispositif d’accompagnement et particulièrement le passage de la création d’image, à la mise en récit et à sa narration au groupe
• Découvrir ou approfondir cette technique particulière de travail à l’intérieur d’un cercle ou d’une « figure singulière centrée » pour pouvoir la mettre en œuvre dans sa pratique professionnelle
• Réfléchir sur son positionnement en tant qu’accompagnant.
Pour cette formation chacun apportera de quoi écrire et prendre des notes, son matériel de peinture et/ou de dessin habituel, 1 pochette de feuilles à dessin au format A4 et 1 compas

Annie LANGUILLE Thérapeute Gestalt (1989), DUFRA (Diplôme Universitaire en Formation et Relations Humaines) Tours, Depuis 1989 Exercice privé de l’art-thérapie et en associations, Art- thérapeute depuis 1992

INTEGRATION DES ATELIERS

Chaque atelier expérientiel est accompagné d’une "intégration" d’une ½ journée (3,5h) qui fait suite à l’atelier, cette intégration appartient au module expérientiel. Il s’agit d’un espace de parole rétroactif dans lequel chaque participant est amené à s’exprimer sur son vécu de l’atelier, à écouter celui des autres membres du groupe et à repérer le dispositif de création qui était proposé ainsi que les modalités d’accompagnement de l’intervenant.
Les intégrations sont menées par un responsable pédagogique du centre de formation qui soutient les échanges.
Edith VIARME Diplôme d’état de service social, Licence de psychologie, Assistante sociale (pendant 30 ans), auprès du tribunal pour enfants, en psychiatrie adultes et enfants ; polyvalence en secteur rural., Cadre socio-éducatif , Diplômée de travail social communautaire, Formatrice auprès des assistantes maternelles, Directrice pédagogique de l’INECAT
Nicole ESTRABEAU Diplômée du Centre International de Danse de Paris et de la Fédération Française de Danse, Médiatrice artistique certifiée RNCP et Art-thérapeute certifiée RNCP ; Artiste interprète et chorégraphe (25 ans), Médiatrice artistique auprès d’enfants dans le secteur éducatif et social (15 ans), Art-thérapeute auprès de personnes polyhandicapées et de personnes autistes (12 ans), Formatrice depuis 1990, Superviseure en Médiation artistique. Directrice adjointe de l’INECAT

MODULE THEORIQUE

Tous les intervenants formateurs de ce module sont des spécialistes dans leur domaine et sont ou ont été des praticiens. La présence et durée de ces modules dans la formation ne dépassent pas 28h et sont à définir selon les besoins et l’intérêt du candidat à la formation. Les modules théoriques de la formation sont définis en lien direct avec le champ expérientiel exploré dans le module atelier expérientiel.

"CONCEPTS OPERATOIRES EN ART-THERAPIE"

Chaque cours est de 3,5h et aborde la question de l’accompagnement par un angle théorique spécifique. Dans cette formation, la durée de ce module est au maximum de 14h.
Jean Pierre KLEIN (voir présentation ci-dessus, rubrique ateliers écriture)
Ruth NAHOUM (voir présentation ci-dessus, rubrique ateliers arts plastiques)

"ANTHROPOLOGIE ET ESTHETIQUE DE L’ART"

Chaque cours est de 3,5h et aborde la question de l’art par une thématique particulière. Dans cette formation, la durée de ce module est au maximum de 14h.
François DINGREMONT Docteur en Sciences du langage, Ecole des hautes Etudes Sciences Sociales
DEA esthétique et sciences de l’art 1997, Résident à l’Institut d’Etudes Avancées de Nantes, Membre du Centre International d’Etudes Homériques

"PSYCHOLOGIE, PSYCHOPATHOLOGIE"

Chaque cours est de 7h et aborde soit une pathologie particulière soit une problématique. Chaque intervenant est spécialisé dans le domaine abordé.
Dans cette formation, la durée de ce module est au maximum de 14h.

MODULE GROUPES THEORICO PRATIQUES

Dans le module groupes théorico-pratique, le groupe se constitue comme une ressource autour d’une question posée ou d’une problématique exposée (analyse de pratique ou étude de cas). Il est invité à formuler ce qu’il repère et à analyser la situation de différents points de vue, de manière à la prendre en compte dans sa complexité. Ces espaces de travail se font en présence d’un responsable de l’équipe pédagogique ou d’un superviseur qui questionne, reformule et organise les échanges.

"REPRISES DE LA PRATIQUE" analyse de pratique professionnelle

Nicole ESTRABEAU
Edith VIARME

"SUPERVISIONS" étude de cas

Jean Pierre KLEIN

MOYENS ET MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

Dans le module « Atelier expérientiel », les situations de créations sont mises en œuvre et alternent avec des temps d’échange dans le groupe en lien avec les productions et les thématiques mises en jeu. Chacun pourra développer ses propres « savoir-faire » artistiques en étant soutenu par l’intervenant (e). L’expérience personnelle de chacun est mobilisée à travers les différentes étapes du dispositif.
Lors de (ou des) l’intégration(s) d’atelier, rédaction d’une "fiche atelier" synthétisant son expérience de l’atelier et les apports professionnels : étapes du dispositif de création traversé, vécus selon les étapes, observations des processus de groupe, de l’accompagnement, descriptions de temps de travail, de sa production, propos ayant retenu son attention durant l’intégration…
Le document pédagogique contient différentes questions qui permettent de favoriser la réflexion et la rédaction. Ce document est envoyé par mail avec la convocation pour la formation.

Dans le module théorique, le formateur transmet un contenu structuré sous forme d’exposé le plus souvent en prenant appui sur des cas pratiques à partir desquels il mobilise l’expérience du groupe pour apprécier la situation exposée et aborder les notions qu’il transmet. Tous ces cours sont en partie magistraux et en partie interactifs.

Dans le module groupes théorico-pratique, le groupe se constitue comme une ressource autour d’une question posée ou d’une problématique exposée (analyse de pratique ou étude de cas). Il est invité à formuler ce qu’il repère et à analyser la situation de différents points de vue, de manière à la prendre en compte dans sa complexité. Ces espaces de travail se font en présence d’un responsable de l’équipe pédagogique ou d’un superviseur qui questionne, reformule et organise les échanges.

MODALITÉS D’ÉVALUATION

Formation non diplômante donnant lieu à une attestation stipulant le détail du contenu du stage, le nombre d’heures effectuées (minimum 63h) et les objectifs de la formation

MOYENS TECHNIQUES

Le centre de formation fournit la salle, tables, chaises, vidéo projecteur, diffuseur de sons et gros matériel pour les arts plastiques (tréteaux, tables, chevalets ainsi que la terre le cas échéant).
Le stagiaire apporte de quoi prendre des notes et pour certains ateliers du petit matériel qui sera annoncé lors de la convocation.

 


© 2010 art & thérapie / inecat